Blog Post

Finances publiques: Le vrai débat

Depuis trente ans, la France n’a pas su gérer ses finances publiques. Le ratio de dette n’a presque jamais cessé d’augmenter, la politique budgétaire a souvent été à contretemps de la stabilisation conjoncturelle et le pays a gaspillé sa crédibilité vis-à-vis de ses partenaires à force d’engagements non tenus. L’échéance cependant est venue et la […]

By: and Date: May 3, 2011 Topic: European Macroeconomics & Governance

Depuis trente ans, la France n’a pas su gérer ses finances publiques. Le ratio de dette n’a presque jamais cessé d’augmenter, la politique budgétaire a souvent été à contretemps de la stabilisation conjoncturelle et le pays a gaspillé sa crédibilité vis-à-vis de ses partenaires à force d’engagements non tenus.

L’échéance cependant est venue et la prochaine élection présidentielle sera dominée par la question budgétaire. Pour deux raisons, interne et externe. La première est que, pour reprendre la maîtrise de ses finances publiques, la France va devoir dès la prochaine mandature procéder à un ajustement sans précédent de l’ordre de 4 points de PIB (80 milliards). La deuxième est qu’à la demande des pays créanciers, qui ne veulent plus tolérer les déficits permanents de leurs partenaires, la surveillance budgétaire européenne va être bien plus prégnante.

Cette double contrainte s’imposera à tous les candidats. Ceux-ci n’auront pas vraiment le choix de l’objectif, seulement ceux du rythme et des moyens. Il est donc souhaitable que le débat électoral porte sur la stratégie de redressement, c’est-à-dire sur l’équilibre entre ajustement par les recettes et/ou par les dépenses, et surtout sur la nature des mesures de recettes et de dépenses.

Il est donc temps de changer de méthode : de distinguer ce qui relève des disciplines inévitables et ce qui ressort du choix politique ; de mettre la politique budgétaire en état de servir les objectifs économiques ; et de regagner une crédibilité perdue.

Le projet de réforme présenté par le gouvernement vise à inscrire les décisions budgétaires annuelles dans des lois-cadres fixant des orientations pluriannuelles pour les finances publiques. Le contenu des lois-cadres, la période qu’elles couvrent et la manière dont leurs dispositions s’imposent aux lois de Finances devraient faire l’objet d’une loi organique.

Ce projet offre l’occasion d’une réflexion trop longtemps retardée sur une définition nationale de la responsabilité budgétaire. Certes, le moment choisi, à l’approche d’une échéance nationale, n’est pas le meilleur. Mais la question ne va pas disparaître avec l’élection et il serait dommage que le débat de fond soit occulté par les préoccupations tactiques.

Inspiré du rapport Camdessus, le projet corrige plusieurs défauts des pratiques budgétaires passées, mais doit être amendé sur plusieurs points.

En premier lieu, il ne fixe pas l’horizon auquel une situation financière stable doit être atteinte. Le risque est que cela aboutisse à un déficit contrôlé a minima et à une dette publique maintenue à un niveau durablement élevée. Au-delà des cycles politiques, la France devrait se doter d’un objectif de dette publique à un horizon de vingt ans, suffisamment éloigné pour ne pas pénaliser la croissance le temps de l’ajustement.

En second lieu, il faut préciser l’horizon temporel de la programmation pluriannuelle qui, dans le projet de loi, est laissé dans le flou. Le rapport parlementaire publié le 15 avril suggère un cadre de trois ans. La programmation devrait plutôt être calée sur le mandat législatif et présidentiel de cinq ans. La loi de programmation votée en début de législature déterminerait ainsi les grands paramètres de la politique budgétaire et fiscale sur la mandature. Cela faciliterait l’évaluation par les citoyens de l’action budgétaire de chaque président.

Se pose en troisième lieu la question de la correction des écarts passés. Dérapages et bonnes surprises peuvent conduire sur cinq ans à des écarts de trajectoire considérables. Il est donc indispensable d’instituer un compte de contrôle afin qu’au-delà d’un certain seuil les écarts en exécution soient rattrapés au cours des années ultérieures. Une telle procédure offrirait de la flexibilité par rapport au cycle, mais éviterait les dérapages persistants.

Enfin, la réforme devrait s’accompagner de la mise en place d’un Conseil des finances publiques indépendant chargé non de prendre des décisions, mais de fixer des hypothèses économiques, d’effectuer des projections budgétaires et de procéder à des évaluations. Cela garantirait la sincérité des prévisions et évaluations ; permettrait d’alimenter le débat public en évaluations impartiales ; et assurerait la cohérence entre décisions annuelles et objectif de long terme.

Il est temps de repenser le cadre de notre politique budgétaire : c’est la clef pour retrouver l’indépendance économique nécessaire pour faire de vrais choix politiques.


Republishing and referencing

Bruegel considers itself a public good and takes no institutional standpoint. Anyone is free to republish and/or quote this post without prior consent. Please provide a full reference, clearly stating Bruegel and the relevant author as the source, and include a prominent hyperlink to the original post.

Read about event More on this topic
 

Upcoming Event

May
19
16:30

After COVID-19: a most wanted recovery

This event, jointly organised with ISPI, as the National Coordinator and Chair of the T20 Italy, is part of the T20 Spring Roundtables and it will focus on strategies for a swift and sustainable economic recovery for Europe.

Speakers: Franco Bruni, Maria Demertzis, Elena Flores, Paul De Grauwe, Christian Odendahl, Miguel Otero-Iglesias and André Sapir Topic: European Macroeconomics & Governance Location: Bruegel, Rue de la Charité 33, 1210 Brussels
Read article Download PDF More by this author
 

Book/Special report

Bruegel annual report 2020

The Bruegel annual report provides a broad overview of the organisation's work in the previous year.

By: Bruegel Topic: Energy & Climate, European Macroeconomics & Governance, Finance & Financial Regulation, Global Economics & Governance, Innovation & Competition Policy Date: May 6, 2021
Read article More on this topic More by this author
 

Podcast

Podcast

Money, money, money!

The nature of money is under scrutiny as central banks begin pondering issuing digital currencies

By: The Sound of Economics Topic: European Macroeconomics & Governance Date: April 30, 2021
Read article More on this topic
 

Blog Post

Setting Europe’s economic recovery in motion: a first look at national plans

Plans for spending European Union recovery funds submitted by the four largest EU countries reflect rather different priorities. So far, only Italy is interested in borrowing from the EU.

By: Zsolt Darvas and Simone Tagliapietra Topic: European Macroeconomics & Governance Date: April 29, 2021
Read about event More on this topic
 

Past Event

Past Event

Sovereign ratings during crises: is this time different?

Why, despite the increase in public debt levels around the world have sovereign ratings been largely unaffected by the COVID-19 crisis?

Speakers: Grégory Claeys, Alexandra Dimitrijevic, Judith Arnal Martínez and Daniel Vernazza Topic: European Macroeconomics & Governance Date: April 27, 2021
Read article More by this author
 

Blog Post

Vaccine diplomacy: soft power lessons from China and Russia?

The rocky start to the European Union’s vaccination rollout has allowed Moscow and Beijing to score political points in the Balkans and Central and Eastern Europe.

By: Michael Leigh Topic: European Macroeconomics & Governance, Global Economics & Governance Date: April 27, 2021
Read article More on this topic
 

Blog Post

Do citizens care about Europe? More than they used to

The level of interest of European citizens in the European Union is increasing, but still lags behind EU economic and policy integration.

By: Enrico Bergamini, Emmanuel Mourlon-Druol, Francesco Papadia and Giuseppe Porcaro Topic: European Macroeconomics & Governance Date: April 26, 2021
Read article More on this topic
 

Opinion

The ECB needs political guidance on secondary objectives

While EU Treaties clearly stipulate that the ECB “shall support the general objectives of the European Union”, it is not appropriate to simply stand by, wishing that the ECB will use its discretionary power to act on them. Political institutions of the EU should prioritise the secondary goals to legitimise the ECB’s action.

By: Pervenche Béres, Grégory Claeys, Nik de Boer, Panicos O. Demetriades, Sebastian Diessner, Stanislas Jourdan, Jens van ‘t Klooster and Vivien Schmidt Topic: European Macroeconomics & Governance Date: April 22, 2021
Read about event More on this topic
 

Past Event

Past Event

Living standards and financial resilience across Europe

What has the impact of the pandemic on households’ financial resilience been, and how should policy makers respond?

Speakers: Romina Boarini, Zsolt Darvas, Maria Demertzis and Daniel Tomlinson Topic: European Macroeconomics & Governance Date: April 21, 2021
Read article More by this author
 

Opinion

We need more bias in artificial intelligence

What makes one vision more desirable than another is not its neutrality, but whether it can better serve one’s goals in the context of where those goals are being pursued.

By: Mario Mariniello Topic: European Macroeconomics & Governance, Innovation & Competition Policy Date: April 21, 2021
Read article
 

Blog Post

Urgent reform of the EU resolution framework is needed

In this blog, the authors argue that two aspects of the European resolution framework are particularly in need of reform – the bail-in regime and the resolution mechanism for cross-border banks – and propose a reform of both.

By: Mathias Dewatripont, Lucrezia Reichlin and André Sapir Topic: European Macroeconomics & Governance, Finance & Financial Regulation Date: April 16, 2021
Read article More on this topic More by this author
 

Podcast

Podcast

[LIVE] The idea of Europe: more than a feeling?

What can 70 years of news(paper articles) and how we talk about 'Europe' tell us about pan-European identity? Is there even such a thing as a European public sphere?

By: The Sound of Economics Topic: European Macroeconomics & Governance Date: April 16, 2021
Load more posts